Mes écrits

L'Art de penser sa Vie...

 

 

Seul à seul pour commencer, une invitation à penser, à accepter ce système d'emprise, ce faisceau de paramètres à dénouer.

Un recueil de pensée, du tout et rien, issu d'un profond lointain.

Ce brouillard pâlit la diversité de sentiments éprouvés.

Un cyclone se déchaîne pour nous libérer de ces chaînes.

Emportant avec lui, ce que nous avons accepté de plein droit, la souffrance d'Autrui, celle qui nous relie...

 

 

Les signes avant-coureurs de ces rapports humains, sans lendemain, qui se dégradent et s'étiolent au fil du temps ne sont que le fruit d'un partenariat animé d'une même corrélation.

Nous participons, nous acceptons puis nous luttons contre ce poison.

Le jeu du "je" l'intrus accepte de répéter.

L'inconnu effleure d'abord, puis en un temps record avec notre accord car reconnu "inconsciemment" recentre à son image le fondement de notre personnalité.

A contre-courant, il monopolise et maîtrise ce à quoi nous tenons, ce vers quoi nous nous tournons et tentons de préserver...notre fonctionnement intérieur.

 

 

En validant une erreur, ce que l'on peine à croire, on regagne des valeurs pour redynamiser son histoire !

 

 

 

Acceptez ce qui fut, le passé est révolu !

Engagez-vous vers cette nouvelle voie qu'est l'Inconnu...car hier n'est plus.

Prenez le temps de penser à demain, en découvrant joies et bienfaits sur votre chemin.

Maintenez toutefois cet écho "celui qui fut mais n'est plus"

Celui qui vous mettait en porte à faux, celui qui vous faisait défaut, pour ne plus avoir à retomber de haut.

Le silence d'un "je" sous l'emprise d'un jeu !

Regagnez cette confiance permettant de panser avec assurance...vos maux.

Retrouvez simplement, la quintessence de mots perdus, qui entre en résonnance au sein de votre Etre "profond".

 

 

 

 

Une belle leçon d'humilité envers vous-même !

 

 

 

 

 

 

 

 

L'essence de l'art, c'est la vérité se mettant elle-même en oeuvre...

Martin HEIDEGGER

01-07-2015

Retour aux articles d'Elisabeth