Mes écrits

Vérités et mensonges de nos émotions "extrait du livre..."

Ces émotions qui nous troublent...

Serge TISSERON...Psychiatre-Psychanalyste, est l'auteur de nombreux ouvrages, comme...Secrets de famille, mode d'emploi et plus récemment...Comment Hitchcock m'a guéri aux Editions Albin Michel.

 

Après avoir longtemps inspiré la méfiance, les émotions apparaissent aujourd'hui comme un ultime refuge et un gage d'authenticité...mais si celles-ci nous trompaient ?

Il y en a que nous nous cachons à nous-mêmes, d'autres que nous nous interdisons d'éprouver parce que nous en avons un jour reçu l'ordre et d'autres encore que nous croyons les nôtres, mais qui ont été introduites en nous comme un corps étranger. Ainsi, lorsque nous sommes anxieux, tristes ou effrayés par la Vie, ce n'est pas forcément "nous...".

 

 

 

 

Parler de "vérité" au sujet de nos émotions n'étonnera personne. Elles sont aujourd'hui partout valorisées, même si cela n'a pas toujours été le cas, loin s'en faut. Pendant longtemps, ce sont leurs inconvénients qui ont pu l'emporter. La plupart de ceux qui se penchaient sur nos émotions y voyaient plutôt un sous-produit des opérations de l'esprit voire une faiblesse, tout cela a bien changé. Entre raison et émotions, la cause semble définitivement entendue : jamais l'une sans les autres.

En mobilisant nos capacités de penser et d'agir, nos émotions sont aussi indispensables à nos vies que l'air que nous respirons ou que les relations qui nourrissent nos échanges quotidiens.

Le rôle de celles-ci est également souligné dans les processus d'apprentissage et la construction de la pensée logique. Il nous est conseillé de "sentir" ce que nous faisons, de cultiver notre sensibilité et de partir à la rencontre des trésors émotionnels qui seraient enfouis en chacun de nous. Faute d'une boussole qui indiquerait la bonne direction pour tous, certains plébiscitent leurs petites vivrations intimes : à défaut d'y trouver le chemin du monde, ils espèrent au moins y découvrir celui de leur vérité personnelle.

Les interactions émotionnelles ne sont pas seulement le socle sur lequel se construisent les expériences et les attentes partagées, elles sont aussi le lieu de tous les malentendus. Les émotions destinées à nous en cacher parviennent à en introduire d'autres et nous induire en erreur sur nos véritables sentiments. Il arrive aussi que nous éprouvions notre vie entière celles, que quelqu'un nous a un jour prescrites.

 

Notre vie émotionnelle est ainsi tissée à tout moment avec deux brins, l'un témoigne de nos expériences propres du Monde, l'autre de situations relationnelles dont nous avons oublié l'origine. Ces deux brins n'évoluent pas de la même manière. Celui qui correspond à nos expériences personnelles se remanie sans cesse, tandis que l'autre nous impose les répétitions tyranniques. De tels symptômes se situent au carrefour d'une histoire, d'un vécu, de souffrances.

Celui chez qui le dialogue émotionnel intérieur a été brisé en est réduit à des émotions de contrôle, de commande. Souvent fidèle à ce comportement, il doit réapprendre à s'émouvoir et reconstruire les bases d'un dialogue en éprouvant.

 

 

 

 

L'Etre humain n'échappe jamais totalement aux pensées pénibles qui le préoccupent et il s'en donne toujours des représentations infinies, sous la forme de tristesse, d'angoisses, de colère ou encore de préoccupations de la plus haute intensité.

Seule l'évocation de celles-ci permet de restreindre leurs champs d'action...

30-01-2015

Retour aux articles d'Elisabeth