Mes écrits

LA PSYCHANALYSE oui MAIS POURQUOI...

C'est avant tout en observant la nature humaine et quand bien même en reliant dans l'instant présent les manifestations émotionnelles, le langage corporel constamment réactualisé par des évènements en tout temps, qu'émerge le sens de son histoire...

 

Carl Gustav Jung, rappelle à maintes reprises que seuls, la réflexion, le recueillement et la connaissance de soi permettent de mettre fin aux projections des contenus inconscients et aux embrouillements qu'ils suscitent.

La psychanalyse se révèle être une initiation et intégration de termes et théories psychanalytiques mais avant tout, reste le fruit d'un parcours analytique,  parcours symbolique via l'inconscient. Puis dans la profondeur de cette compréhension vient cet engagement de s'allier distinctement à ce discours psychanalytique, rejoignant théorie et fonctionnement psychologique, permettant l'ultime rencontre...l'inconnu en Soi.

Cette position qu'occupe le Thérapeute requiert au préalable de ces connaissances acquises et de ce fait peut prétendre lors de cette rencontre bienveillante entre deux inconscients "transfert, contre-transfert" d'une lecture de symboles produisant un récit,  récit d'Autrui,  en quelque sorte une révélation, une acceptation, voire plus,  une réconciliation.

Réconciliation avec Soi, avec les Autres, une nouvelle production...

Dissoudre les conflits, regagner sa place dans la Vie, apaiser le Coeur et l'Esprit !

La psychanalyse reste un support en tant que révélateur d'une toute autre vérité et détonateur de ce quelque chose en soi, autant familier, qu'étranger à se dé-lier...

Cette approche thérapeutique permet de restaurer une dignité "à tout un chacun" perdue ou inconnue, de préserver une différence dans sa capacité d'exister, de regagner une certaine liberté, liberté propre à Soi, de mettre un terme à de vieilles souffrances qui pénalisent la conscience et esseulent l'homme dans son désir d'être sous une forme souterraine uniforme.

Il ne faut pas se soumettre à la loi symbolique qui garantit en soi des souffrances intégrées, dépourvues de sens et non désirées afin de préserver ce noyau dynamique.

 

 

 

 

La psychanalyse ne s'apprend pas,  elle se vit...

 

 

 

"Nous devons tout particulièrement apprendre l'Art de diriger

notre attention sur les zones barricadées de notre existence...".

Jack KORNFIELD

12-09-2012

Retour aux articles d'Elisabeth