Mes écrits

Les enjeux du jeu de ce "je" dans cette relation à Deux

La solitude se situe au milieu du néant et diffuse le manque et le vide. Le vide infini qui habite le coeur de l'homme en quête de lui-même est plein d'ombre...

 

La solitude est une soif qui n'a pas trouvé sa source, cet Autre qu'est l'amour, complémentaire qui se désaltère et se veut intense. L'Etre tend vers une image de lui-même qui le dévie et le défie d'accéder profondément à cette unicité, afin de préserver ce noyau "qu'est la solitude". Il se rend prisonnier et profondément lié à cette résistance, suscitant un combat intérieur permanent.

En cessant de vivre dans la segmentation, la représentation on développe la controverse de cette partie manquante. En offrant ce don pour soi-même afin que l'unicité de l'Etre fasse écho, on se tourne vers la réconciliation de son monde intérieur afin d'accueillir cet Autre "l'amour".

Qu'en est-il d'intégrer ce véritable joyau qui au demeurant et en tout temps sous-tend de se réconcilier avec la Vie ?

Une découverte qui nous renverse, un savoir tout autre que celui que nous préservons comme l'ultime vérité. L'homme enchaîné ne sent plus la chaîne mais l'appel à donner quelque chose qu'il ne connaît pas, un soi-disant qu'il ne maîtrise pas, imperfection et maladresse sont les termes du contrat.

Aujourd'hui dans cette relation à Deux où le jeu du "je" dissimule une preuve nouvelle de la véracité de cet Autre, l'amour invisible et bienveillant, subtile et stimulant, cette lumière qui éclaire l'âme a lieu d'exister. Relation assurée qui suppose de côtoyer cet Autre et qui se vit en toute conscience. La restauration de la dimension authentique de l'Etre va permettre de créer une nouvelle partition dans cette relation à Deux, qui va à la fois les différencier mais en même temps les unir.

 

Sans cet Autre "alliance et reconnaissance" la quête ne sera que fusion et mélange, entraînera profusion sans échange, désir sans plaisir "sentiments ambivalents" exclusion, régression...

 

 

 

"Seuls ceux dans l'Amour a envahi le Coeur connaissent le langage secrets des regards..."

Faouzi SKALI

16-04-2012

Retour aux articles d'Elisabeth