Mes écrits

UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE EXTERIEUR

Ce reflet, ce regard, ce miroir vers lequel il nous est donné de voir cette identité, cette structure qui nous relie en tant que "je" va définir ce bain d'énergie d'où va jaillir la création ou la destruction dans une relation.

La galerie relationnelle est un véritable apprentissage, une inspiration à renouer la relation à l'autre naviguant inconsciemment en soi.

Quand deux personnes se rencontrent, qu'elles le veuillent ou non elles partagent d'innombrables informations similaires qui déterminent leurs comportements, leurs jugements. Une communion se crée dans l'échange des paroles et des idées, la diversité se fond dans l'unité. L'Art de la relation se construit dans la spontanéité. On apprend à s'aimer, à s'abandonner à l'Amour. La relation à Deux devient une relation dans l'instant, le présent, silencieuse, délicieuse.

Dans le cas contraire, si on considère que le fait de chercher un partenaire est nécessaire et repose uniquement sur la sécurité émotionnelle "attente-carence-désir-exigence-jalousie-froideur sans compter la haine qui entretient ce lien qu'est la souffrance..." nous lui donnons une apparence d'objet à celui ou celle qui se trouve être à nos côtés. Objet de possession, de projection, nous l'assignons à un devoir pour notre équilibre "ne pas avoir à ressentir ces inconforts intérieurs". Dans cette approche, on constate inévitablement que les fondations de cette relation sont vouées à l'échec.

L'autre, je ne le verrai nullement, je ne verrai que mes idées principalement par le biais d'amas de pensées noircies par le passé, de pensées imposées car mémoire du passé, d'un passé non dépassé, d'attentes non comblées, mais qui est-il véritablement ?

Nous l'accréditons à une image et selon l'usage que nous lui attribuons, nous projetons "confusion dans la communication". Suivant les personnalités de chacun dans la relation, on découvrira soit de l'attraction voir fascination et donc détermination ou bien tout autre, plus attrayant car tant de vérité à déceler, répulsion voir agression, plus subtile encore,  attirance voir médisance et rejet.

Dans ce rapport de possession dans cette dite relation, être conforme à nos souhaits,  c'est avant tout imposer une identification vers laquelle on tend et non vers ce à quoi l'autre s'identifie.

Une relation authentique est de l'ordre du vivant, pondérant, du maintenant et le tout dans l'instant. Elle ne doit pas relever de l'ignorance, de l'illusion mais au contraire de la tempérance, de l'indulgence.

 

Etre à  l'Ecoute des mécanismes de l'inconscient qui détruisent ou entravent l'Art d'aimer dans une relation, c'est être au Coeur du mental, une lampe allumée constamment illuminée pour en comprendre le fondement.

 

 

 

 

"La fin de toutes nos recherches sera d'arriver là où nous avons

commencé et de connaître cet endroit pour la première fois..."

T.S. Eliot

16-04-2012

Retour aux articles d'Elisabeth