Mes écrits

RENCONTRE AUTHENTIQUE

Tout en souffrance "ce déjà vu, vécu", ce parallèle entre raison et fiction constitue cette notion de vérité propre à chacun que nous croyons être l'ultime connaissance d'où naissent nos émotions.

Plus encore en nous éreintant, l'ego, à la fois notre allié et notre pire ennemi, au travers d'ingénieuses stratégies, sera en mesure d'assurer l'intégralité de ces dites émotions réprimées "nos douleurs, nos craintes, notre colère, celle d'hier, notre haine, nos peurs...".

Nos peurs sont la cause de tous nos dilemmes, nos tensions, nos expériences passées, nos pensées et croyances erronées. Elles peuvent être très variées mais si intenses, c'est en effet l'image de Soi qui s'effondre. La peur est fréquemment mise en place pour maintenir l'homme dans le non changement.

Notre haine, élément puissant, éveille mépris, non-dits et jalousie qui en tout temps et ce faisant laissent croître en tant qu'écho une quête insatiable non satisfaite "manque et vide à combler, affects troublés, amour quémandé, abandons et rejets sans compter cette prise de conscience de ce qui n'a pas été et ne sera jamais...".

Plus nous nierons cette reconnaissance, plus nous emprunterons tout chemin pour l'obtenir, assouvir des désirs latents. Compensation et comparaison se jouent sur le registre de l'émotion dans un vouloir, et qui dit vouloir dit pouvoir "plus, toujours plus" suprême félicité propre à l'homme.

 

Nos souffrances naissent de l'ignorance et derrière chaque expérience se pose une résistance. Qui dit résistance, dit indifférence, une porte grande ouverte à l'imagination et à l'illusion.

La rencontre de l'existant dans sa nudité de l'absurde est l'ultime rencontre pour abroger ce cercle vicieux afin d'emprunter ce chemin vertueux de l'Amour, respect de Soi.

Etre libre de tous tourments c'est opérer ce passage vers une toute autre vérité "confrontation-compréhension" via ce cocktail de souffrance qui puise son énergie à la fois dans les contrées du passé, l'imagination, l'illusion sans compter les faits non contés.

L'écoute est un Art et l'acceptation est la clef de la délivrance qui peut nous révéler ce qui ne saurait être éludé. L'intention et l'expression du Moi qui cherche à éradiquer ce qui le dérange laisse présumer une place dans la neutralité à cet espace d'accueil ouvert aux perceptions, aux ressentis, aux sensations...

 

 

 

"La plupart des hommes font du bonheur une condition.

Mais le bonheur ne se rencontre

que lorsqu'on ne pose pas de condition..."

Arthur RUBINSTEIN

28-01-2012

Retour aux articles d'Elisabeth