Mes écrits

TRANSFORMATION DE SOI PAR L'OBSERVATION DE SOI

Certaines Emotions occasionnent des souffrances psychologiques ayant un impact considérable sur notre santé. Eprouvées et exprimées de façon non contrôlée, c'est tout l'organisme qui se trouve être pris dans une dualité créant des symptômes probants "physiques-psychiques-relationnels...".

En écoutant une émotion négative, en remontant à contre-courant via l'origine de celle-ci afin d'en dénouer l'intensité, en l'observant tout simplement dans la neutralité, le déroulement va s'arrêter progressivement. L'objectif étant de cesser ce mécanisme inconscient déformant notre perception de pensée et conception de la réalité non totalement réalisée. Le passé à juste titre est considérablement réactualisé...

"Les non-dits, les récits, les conflits, les mépris, la peur, la douleur ou plus simplement un héritage via autrui".

 

Accepter de traverser une émotion dite négative, c'est abandonner toute croyance à son sujet, tout jugement, en étant juste présent dans l'acceuil des ressentis et des sentiments qui s'expriment dans l'instant. Analysée, elle cèdera la place à ce "je" séparé, ici non mentionné car trop absorbé par les turbulences de pensées non dépassées.

La souffrance psychologique est un garde fou qui nous invite à ne pas insister. Mais quand bien même, nous nous attelons à définir ce que nous considérons être une entrave à la liberté, la sérénité, nous la maintenons hors de portée...

Sommes-nous esclaves de nos émotions ?

 

 

 

"Ce que l'on a ou ce qu'on représente importe 

moins que ce que l'on est..."

Arthur SCHOPENHAUER

26-12-2011

Retour aux articles d'Elisabeth